Approche renouvelée et nouvelles méthodes de la conduite des changements dans les organisations

Plein Sens accompagne ses commanditaires dans leurs transformations depuis 25 ans : nouveau projet d’entreprise, projet de compétitivité, déménagements, renouvellement de l’offre de services, rapprochement d’entités ou d’institutions, installation d’une nouvelle direction, etc.

La situation est inédite pour nos commanditaires. Les approches « classiques » de rationalisation des processus et des modèles d’organisation jusqu’alors gouvernées par l’amélioration de la productivité, l’excellence opérationnelle ou une meilleure réponse aux attentes des clients, ne suffisent plus. Les organisations sont contraintes à réinventer le changement.

  • Les projets de transformation se heurtent bien souvent à la réalité de ceux qui vont devoir le mettre en oeuvre et l'incarner : managers et collaborateurs. Leur réalité de travail, de plus en plus complexe, peut de moins en moins être décrite dans des systèmes prescrits a priori, les plus brillants soient-ils. Les directions générales ne sont plus en mesure de définir une stratégie prête à déployer qui réponde à la fois aux injonctions de leurs tutelles (actionnaires ou puissance publique), à l’organisation d’un travail performant et aux aspirations de leurs agents. Il faut désormais trouver des moyens différents d’intégrer la réalité de la mise en œuvre dans la conception du projet stratégique.
  • L’alignement des décideurs, directions générales, directions métier et marché, et actionnaires, n’est lui-même pas acquis. Très souvent il y a asymétrie d’informations et écart de représentations sur le modèle social, économique et opérationnel le plus performant. Il s’agit alors de réconcilier ces points de vue.
  • La situation généralisée de crise économique et budgétaire, de compétition ou de réforme structurelle dans laquelle elles se trouvent invite les organisations à rechercher de nouveaux modèles de compétitivité ou de Service Public. Et, ce faisant, à revoir le modèle de conception de ceux-ci. Elles impliquent alors les parties prenantes (actionnaires, directions, partenaires sociaux, encadrement, agents et salariés) dans un dialogue social renouvelé pour co-construire, mettre à l’épreuve et partager ces solutions organisationnelles alternatives. Cela nécessite de structurer et d’accompagner ce dialogue.

Nous continuons de nous appuyer sur nos savoir-faire et de développer des méthodes hybrides pour accompagner :

Transformation et projets d’entreprise

Dialogue social et compétitivité

Simulation des organisations et design de services

  • Nous conduisons des audits et études  pour écouter, comprendre les parties prenantes et les systèmes dans lesquels elles opèrent et leur fournir des outils de dialogue pour construire des consensus sur la situation économique, opérationnelle et sociale de leur organisation
  • Nous créons des méthodes de conception des projets (stratégique, organisation, offre de service, processus) qui correspondent aux cadres dans lesquels nous opérons (modèles industriels ou d’exploitation privés, statut des Fonctions Publiques, gouvernances paritaires et associatives, etc.) et aux systèmes qui les structurent (approche qualité, excellence opérationnelle, etc.)
  • Nous assistons le déploiement des projets : assistance à maîtrise d’ouvrage, déploiement de dispositifs d’implication et d’accompagnement (communication, formation, etc.)
  • Nous concevons des dispositifs de GPEC renouvelée, comme un outil au service de la transformation des organisations,  mieux pilotée et partagée par l’ensemble du corps social,
  • Nous accompagnons la structuration des instances de gouvernance : élaboration des feuilles de route stratégiques, établissement des règles partagées de fonctionnement et de pilotage, séminaire de direction
  • Nous assistons nos clients sur l’ensemble du volet social de la transformation (travail avec les instances, prise en compte de l’ensemble du cadre légal et conventionnel) et, au-delà, intégration des enjeux sociaux, qualité de vie au travail et égalité professionnelle
  • Nous développons des modes alternatifs de dialogue social pour sortir des positions de négociation précontentieuse et aller vers des relations sociales de travail et de co-construction au service d’un modèle de performance qui fait consensus
  • Nous faisons travailler l’ensemble du corps social d’un site, industriel par exemple, à l’élaboration et aux arbitrages de son plan de compétitivité
  • Nous accompagnons les directions des relations sociales dans ce nouveau positionnement
  • Nous conduisons des audits et études  pour fournir des outils de dialogue  aux parties prenantes et aux partenaires sociaux et construire des consensus sur la situation économique, opérationnelle et sociale de leur organisation
  • Nous menons des études métiers et sur le travail réel pour prendre en compte des enjeux d’identité métier ou les contraintes du travail dans le déploiement des nouveaux systèmes au service de la performance (Modèle de gouvernance, SI, Systèmes de management, etc.)
  • Nous conduisons des études pour mettre au banc d’essai et faire émerger les conditions de réussite des nouvelles organisations du travail ;
  • Nous développons aussi des méthodes pour renforcer la planification stratégique (ex : NESTING)  et identifier les articulations entre métiers et services, les goulots d’étranglement, l’allocation des moyens et les priorités de la transformation
  • Nous mettons en place des procédés innovants d’intelligence collective pour faire émerger et designer de nouvelles offres de services ou de nouvelles méthodes de travail ;
  • Nous voulons rendre les managers "acteurs éclairés" du système dans lequel ils opèrent afin qu'ils décident en conscience des stratégies individuelles et collectives à construire
  • Nous appuyons la mise en place d’organisations responsabilisantes et autonomes
  • Nous les formons avec leurs équipes au management par le travail réel et à l’ingénierie de la discussion pour qu’ils soient en mesure de faire coïncider performance et qualité de vie au travail
  • Nous appuyons la transformation des collectifs managériaux et de leurs pratiques et accompagnons les dirigeants et les managers : appuis personnalisés et coaching
  • Nous considérons que les déménagements et les réaménagements des espaces de travail sont les premiers vecteurs de la transformation, conditions aux nouvelles pratiques de travail
  • Nous développons des méthodes participatives de conception pour que les parties prenantes créent elles-mêmes leurs espaces de travail ;
  • Nous produisons un déchiffrage et une modélisation des usages réels de ceux qui  travaillent et utilisent ces espaces afin de préciser le cahier des charges du maître d’ouvrage, en partenariat avec les conseils immobiliers et les aménageurs d’espace

Responsabilité et management

Changer l’organisation par son espace

 

Pour Approfondir

La confiance au travail, L. Karsenty,(2013) Editions Octares, Toulouse
La fonction psychologique du travail, Y. Clot, Paris, PUF collection "le travail humain", 2006
La parole dans le travail, M. Detchessahar, Les Cahiers de la communication interne, n°33, 2013
L’entreprise responsable, A. Chauveau, J. Rosé, Paris, Editions d’organisation, 2003
Les managers ouvrent des espaces de dialogue, LEBLANC, V Entreprise et Carrières. n° 1208, 2014
Liberté & Cie : Quand la liberté des salariés fait le succès des entreprises, I. Getz, B. Carney, Paris, Flammarion, Collection Champs Essai, 2013
Penser le travail pour repenser le management: réflexions à partir de l'enseignement social chrétien, M. Detchessahar, Revue Interdisciplinaire Management, Hommes et Entreprise - RIMHE, Vol. 4, N°13, 2014
Réinventer le travail, D. Méda, Paris, PUF, 2013
« Simulation organisationnelle : innovation ergonomique pour innovation sociale ». In Dessaigne, M.F., Pueyo, V. et Béguin, P. (coord.) Innovation et travail. Sens et valeurs du changement. Actes du 47ème congrès de la Société d’Ergonomie de Langue Française du 5, 6 et 7 septembre 2012. France, Lyon, Editions du Gerra.
Sociologie des groupes professionnels. Acquis récents et nouveaux défis, D.Démazière, C.Gadéa, Paris, La Découverte, 2009
Travailler pour être heureux ? le bonheur et le travail en France, Ch.Baudelot, M.Gollac, Paris, Fayard, 2003
Une ingénierie de la discussion ? Chiche !, Laurent VAN BELLEGHEM et Etienne FORCIOLI CONTI, 50ème congrès international - Société d’Ergonomie de Langue Française, à paraître

Quelques références

  • Appui de la Direction des Relations Sociales et support aux sites de Michelin dans le cadre d’un dialogue social d’anticipation permettant de construire l’avenir industriel d’un site avec son corps social
  • Accompagnement de projets d’organisation et conduite de changement en secteur public : HAS, DGEFP, DGT, Villes de Paris et de Bondy, Université de Nantes
  • Appui au déploiement, au sein de la Direction Recherche & Innovation, des nouvelles pratiques de gestion de projet, L’Oréal 
  • Accompagnement de la Direction Générale d’un organisme de logement social et intermédiaire à la définition de son projet stratégique et de son organisation, porté par un renouvellement de sa relation client, OGIF
  • Etude organisationnelle et séminaire de direction pour le déploiement de la vision stratégique et des processus Groupe de la BU France d’E.On
  • Etude puis animation des séminaires de direction sur le management system de la BU d’Exploration et Production de GDF-Suez
  • Animation de groupes managériaux pour définir les grandes évolutions RH et organisationnelles du réseau physique de distribution SNCF face aux changements économiques, commerciaux et de métier
  • Audit-Benchmark sur les systèmes de reconnaissance et de rétribution pour Accenture Technology Services
  • Etude des usages et projection des organisations du travail dans le cadre de projets architecturaux pour le compte d’entreprise industrielles (ex : CBI), de services (ex : RATP, AG2R-Réunica) ou de construction (Bouygues Bâtiment Ile-de-France)
  • Anticipation des services et offres de demain par des méthodes de design : Fédération des Entreprise de Propreté (FARE), ORANGE LAB, BNF
Par Patrice de Santa Coloma, le 3 octobre 2015.